Cliquez ici pour découvrir l'Abécédaire des Le Tallec Bord de MarseilleNotre Vieux PortEcrivez-nous

Accueil
Remonter

?

C'était au cent dix huit, quai du port, à Marseille,

Nous y sommes tous nés, et notre père aussi,

Dans un immeuble ancien à l'entrée sans pareille,

Où nous vivions heureux, tranquilles et sans soucis.


Pourtant si l'on en croit un académicien ,

C'était un des cloaques obscènes et impurs,

Abandonné jadis par le bon patricien ,

Aux voyous, aux  bandits, aux gangsters les plus durs.

 

Un enfer vermoulu,  empire de la mort,

Où s'amassait l'écume en Méditerranée,

Corrompue, gangrenée à un degré très fort,

Triste gloire pourrie, décrépie et damnée,

 

On y trouvait partout, la honte et ses canailles,

Toutes les maladies des sexuels péchés,

Qui tordent les boyaux, torturent les entrailles,

La faim et la misère en des taudis cachés. 

 

Il fallait, paraît-il, pour tout régénérer,

Vider le vilain pus, de la triste sentine.

Voilà quels sont les mots, à vous désespérer,

D'un homme en habit vert, à la plume assassine.

 

Et bien, cela fut fait, est-ce un peu de sa faute ?

Aujourd'hui aurait-il un tout petit remords ?

L'année de mes dix ans, dans ma tête elle trotte,

En février les "chleuhs" détruisaient le Vieux Port.

 

Le clairon prévenait : explosions meurtrières !

Les immeubles croulaient , et recouvraient les rues,

Le ciel s'obscurcissait, de grisâtres poussières,

De la Vierge on avait de mornes et tristes vues. 

 

Dommage que des gens se soient servis du" boche",

Pour détruire à jamais, le petit transbordeur,

Ce squelette d'acier, que certains trouvaient moche,

Témoignait en son temps de l'esprit créateur.

 

Et les problèmes humains, furent durs à l'époque,

Les rafles et les camps, Fréjus et même "ailleurs",

Et l'évacuation, dans ma mémoire évoque,

Bien des larmes, des cris et de nombreux malheurs.

 

Alors ce vieux quartier, ce lieu de ma naissance,

S'il était poussiéreux, miséreux, mal famé,

Restera dans mon cœur celui de mon enfance,

Que j'ai bien regretté et pour toujours aimé.

 

?

Chaponost ,Charles  Ghio le 5 octobre 1998

 

 

 
Statistiques du site L'Abécédaire LTL Dernière Maj le mercredi 20 décembre 2000 20:00

Le site L'Abécédaire des Le Tallec Bord de Marseille a été lauréat du Concours Marseille Je t'aime en 1999 (8ème place)

26ème centenaire - 26 siècles d'avenir Ecrivez-nous ... Signez notre Livre d'Or
Ce site a été lauréat du Concours Marseille Je t'aime (Classé 8ème) --> Pour voir les autres sites lauréats, cliquez ici
Site lauréat : 8ème
Hyperbanner Network
Echange de bannières (L'Abécédaire LTL n'est pas responsable du contenu des bannières)